Témoignage

Hymne au talent

Cédric Barberis m’a touchée, profondément, viscéralement…

Il a découvert ma propre intimité et je rougis…à la fois gênée et flattée, d’avoir été dévoilée par cet inconnu.

Il parvient à révéler le monde intérieur de la femme dans une ambiance intimiste, presque voyeuriste.

Je suis restée troublée par ses couleurs presque organique ramenées à la vie par une lumière indiscrète. Ses tableaux me laissent sans voix; peut-être qu’ils me ramènent à quelque chose d’indéfinissable, de charnel, de lointain…

Cet artiste regarde la femme comme si elle avait été destinée à être admirée, dessinée, immortalisée dans l’imaginaire de l’homme, subjugé par ses mystères.

Observée à son insu par cet homme épris de corps et de féminité, elle exprime sans gêne sa sensualité et son arrogante conscience d’être l’objet de tant de désir.

Quel magnifique moment de grâce! Merci Cédric

 

Nadia Dal Checco, émue en regardant « En route pour la joie », le 01 mars 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s